environnement

L'environnement, dans notre commune, fait l'objet d'une attention toute particulière, qu'il s'agisse de la protection du paysage ou d'éléments naturels méritant d'être sauvegardés. Plusieurs projets sont actuellement à l'étude, qui devraient ces prochaines années satisfaire à l'attente de la population. La mise en oeuvre de la nouvelle réglementation relative aux problèmes d'évacuation des déchets fonde l'action essentielle des Autorités communales dans le domaine de la protection de l'environnement.

Forêts et pâturages

Le site de Vellerat, avec ses forêts, ses pâturages et ses paysages intacts, mérite d'être découvert. Il se compose de 148.29ha de massif forestier réparti en forêts inventoriées et productives (série 1) pour 99.53ha, de pâturages boisés (série 2) pour 27.85ha, ainsi que 20.91ha de forêts improductives et rocher (série 3). Sa constitution géologique est de type Jurassique, fortement influancée par la faille du Rhin. Elle est surtout constituée de Dogger et de Malm. Les sols sont représentés par le type Carbonaté humique ainsi que les Rendzines.

Chemin de la montagne

Le chemin dit "de la montagne" qui conduit sur quatre kilomètres vers les hauts du village, jusqu'à une altitude de 1000 mètres a été, suite aux intempéries du printemps 1999, très sévèrement dégradé. Le Conseil communal a donc décidé de procéder à sa réfection sur deux phases. La première dite "Trombe d'eau" a servi à la maîtrise des écoulements d'eau lors de fortes pluies. Plusieurs blocages naturels, drainages, canalisations ont été nécessaires à sa réalisation. La seconde dite "Réfection" prévoyait le goudronnage de ses 300 premiers mètres, ainsi que la réfection des virages les plus endommagés également par la pose d'un tapis de goudron après adaptation des niveaux.

L'ange des montagnes

Le 26 novembre 1997 a été abattu dans les forêts de Vellerat un érable ondé, autrement dit un " arbre qui chante ", comme le décrivent poétiquement les luthiers. En effet, son bois est destiné à entrer dans la fabrication d'instruments de musique.
Statistiquement, seule une tige sur mille érables présente la caractéristique d'une sinuosité des fibres, laquelle offre au bois une résistance très supérieure et des motifs décoratifs qui le font convoiter comme un objet rare. De cet arbre d'une qualité exceptionnelle devraient naître plus tard des instruments, dont le violon n'est certes pas le moins noble d'entre eux. Le Conseil communal s'est réjoui de la découverte de cet érable, également surnommé " l'ange des montagnes ", sur le territoire forestier de Vellerat. Aussi a-t-il voulu, d'entente avec le garde, l'ingénieur forestier et M. Jean-Marie Lehmann, luthier, marquer cet événement par une petite manifestation qui s'est déroulée dimanche 21 décembre 1997 à Vellerat.

   
Images d'archive
2830 VELLERAT T +41 32 435 62 66
PLACE DES FOURONS 1A F +41 32 435 10 66